Arbitre au GBCH : Portrait de Carla Filatre
Catégorie : Vie du club

Pas de match, ni de compétition sans arbitre

On aimerait compter sur le fair-play des joueurs et des spectateurs pour la bonne tenue des matchs. Mais il est difficile de faire preuve de neutralité lorsqu’il y a de part et d’autre l’objectif de victoire.  C’est donc le rôle de l’arbitre de bien observer et analyser le jeu pour prendre des décisions justes pour les deux équipes. Chaque week-end de nombreux licenciés prennent le sifflet pour arbitrer. Et le GBCH peut aussi compter sur ses 5 arbitres officiels : 

Paul NEHAUME > Haut Niveau 3 HN3
Camille QUERE > Pré-Région DEP-1
Maeliss DELAHAYE > Départemental DEP-2
Carla FILATRE > Départemental DEP-2
Antoine ICLEANU > Stagiaire Départemental DEP-STG

 Cette semaine, découvrez le portrait de

Carla FILATRE
Arbitre Départemental DEP-2

« Les formateurs sont bienveillants et de bons conseils pour nous accompagner »

Quel est ton âge ?
J’ai 18 ans 
Dans quelle équipe joues-tu ? 
Je joue en senior 2 D4 
Quel est ton poste sur le terrain ? 
Meneuse et ailière.
Depuis quand es-tu arbitre officiel ?
J’arbitre depuis 2020, ça fait donc 3 ans.
Qu’est-ce qui t’a motivé à devenir arbitre officiel ?
La sensibilisation à l’arbitrage faite par mon club m’a donné envie d’en savoir plus et de passer la formation pour être arbitre départemental. Cette année je suis en formation AEC pour passer arbitre région.
Quel est ton plus beau souvenir en tant qu’arbitre ?
Mon plus beau souvenir était lors de la formation. Les 3 premiers jours de formation. Par le fait de connaître de nouvelles personnes, apprendre les règles en détails et aussi par l’ambiance.
Quelles compétences l’arbitrage t’a permis de développer ? 
Les compétences que j’ai pu développer sont le respect, l’autorité, la communication, la confiance en soi ainsi que la transmission (de mes connaissances d’arbitre).
Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui n’ose pas se lancer dans l’arbitrage ?
Le conseil que je peux donner est : l’arbitrage est un sport difficile mais il permet de développer des compétences, de prendre confiance en soi. Les formateurs sont bienveillants et de bons conseils pour nous accompagner et nous aider à progresser.
L’expérience de Carla te donne envie de te former à l’arbitrage au GBCH ?